Chronique: Outlander, Le talisman

Outlander, Diana Gabaldon, tome 2 : Le talisman.

outlander 2

Résumé: 1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures…

Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément…

Bonjour à toutes et à tous !

Ma lecture du tome 2 d’Outlander, Le talisman, de Diana Gabaldon, aux éditions J’ai lu, m’aura pris un mois ! J’ai eu plus de mal qu’avec le 1er tome, non parce qu’il est moins bien ou moins bien écrit.

C’est un roman beaucoup plus complexe que le tome 1, qui tourne plus autour de la politique, des intrigues de cour, en France sous Louis XV, et des tentatives de Jamie et Claire pour déjouer la révolution jacobite.

On se situe en France pour une grande partie du roman, à la Cour de France, sous le règne de Louis XV. J’ai beau adoré l’Histoire de France, cette période-ci en particulier, j’ai moins apprécié d’y voir évoluer Jamie et Claire. Tout simplement parce que Jamie détonne dans cette Cour royale raffinée, policée en apparence, et particulièrement sordide en réalité. Pour moi, Jamie c’est l’Écosse, les highlanders, les kilts, le côté sauvage et violent, et je n’ai pas retrouvé ce que j’ai tellement aimé dans le premier tome. La 1ère partie est donc un peu longue à mon goût, mais la deuxième s’accélère beaucoup plus, et est plus intéressante !

Jamie est toujours parfait, simplement parfait, entre son courage, son humour, sa force, ses faiblesses,… BREF, je l’aime. J’ai encore plus apprécié Claire, pour son courage toujours, et ses faiblesses apparaissent plus dans ce second tome, ce qui la rend plus attachante. Randall est également (très) (genre, vraiment très) légèrement remonté dans mon estime pour sa relation avec son frère, qui m’a touchée.

Diana Gabaldon nous offre une belle palette de nouveaux personnages, hauts en couleur ; j’ai particulièrement aimé Mary Hawkins et Maître Raymond, l’une pour sa fragilité et son amour pour Alex, l’autre pour son excentricité.

Il y a également beaucoup de moments d’émotion, entre le bébé de Claire, son sacrifice pour sauver Jamie, avec Louis XV, et le tournant que prend leur relation à un moment du roman (suspens, suspens). Et la fin m’a fait pleurer, voilà ! Elle est terrible, même si on s’y attend.

J’ai hâte de savoir comment Jamie a pu s’en sortir, comment Claire va pouvoir le retrouver, et ce que l’auteure a imaginé pour encore 11 tomes. La longueur de la saga me fait peur d’ailleurs, je crains de me lasser, ou que l’histoire s’essouffle. Je vais la lire lentement, en laissant passer du temps entre chaque tome, je pense, pour ne pas me lasser.

J’ai également pu voir le 1er épisode de la saison 2 ! Je l’ai trouvé plutôt bon ! Il diffère un peu du début du roman, mais ça se justifie totalement, à mon avis.

Une fois de plus, je vous recommande totalement la saga ET la série (aussi bonnes l’une que l’autre, ce qui est suffisamment rare pour être noté!).

Bonnes lectures, et à bientôt !

Ma note sur Livraddict: 14/20.

Publicités

2 commentaires sur « Chronique: Outlander, Le talisman »

  1. J’ai moi aussi versé quelques larmes lors de cette lecture, et encore d’autres avec les tomes suivants qui sont tout aussi poignants malgré une direction prise par l’auteure assez différente de celle-ci..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s