Série: Downton Abbey

Downton Abbey, Julian Fellowes.

Downton Abbey saison 1

Résumé : Cette série met en scène la vie de la famille Crawley et de leurs domestiques à Downton Abbey, une demeure anglaise à partir des années 1910.
Les héritiers de
Downton Abbey ayant péri lors du naufrage du Titanic, la famille Crawley se retrouve dans une situation délicate : le domaine est soumis à l’entail, c’est-à-dire qu’il doit intégralement passer à un héritier mâle, le titre de Comte de Grantham, le domaine et la fortune de la famille étant indissociables. Les trois filles ne peuvent prétendre ni au titre ni à l’héritage. Matthew Crawley, un lointain cousin, est le nouvel héritier. Il arrive à Downton Abbey où il découvre un style de vie nouveau pour lui, avec des règles très strictes qui régissent la vie entre aristocrates et serviteurs.
Si la première saison plante décors et protagonistes, la seconde montre comment la Première Guerre mondiale va faire basculer les destins des personnages, maîtres et domestiques et les saisons au nombre de six vont multiplier les rebondissements.

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, je vous parle d’une série que j’ai beaucoup aimé (et qui est, hélas, finie). Historique, pour commencer, donc j’adore, et basée sur une période que je trouve fascinante : elle commence en 1912, au moment du naufrage du Titanic, dans une famille de la noblesse anglaise, qui vit encore « à l’ancienne », selon l’étiquette britannique, avec des valeurs très ancrées, un sens de l’honneur, de la discipline, etc. Et cette famille va être confrontée à l’entrée dans la modernité, dans le XXème siècle, avec la Première Guerre mondiale, qui est un profond traumatisme, et qui marque la fin d’un monde, et le début d’un autre. Ce changement, brutal, violent au-delà de ce qu’on peut imaginer, et la façon dont les contemporains l’ont vécu me fascine complètement !

Les personnages sont assez nombreux, divisés en deux catégories, très distinctes au début de la série : les maîtres et les valets. La famille Crawley est composée du comte de Grantham, Robert, sa femme, les trois filles, et la grand-mère (merveilleusement interprétée par Maggie Smith, qui est parfaite en vieille dame, un peu aigrie, un peu cynique, mais tellement pleine d’amour). S’y ajoute l’héritier, Matthew Crawley, un lointain cousin, et sa mère, qui sont, au grand damne de Downton Abbey, des roturiers.

Et puis, il y a les serviteurs, Anna, Carson, Bates, Mrs Patmore, Daisy, Mrs Hugues, Thomas, etc. Ils sont tous attachants et intéressants. La série s’intéresse à tous les personnages au fur et à mesure, même à ceux qui nous paraissaient secondaires, dans leur vie quotidienne, leurs petits malheurs, mais surtout lorsqu’ils font face à l’Histoire, face aux nombreux drames.

Les rapports entre les maîtres et les domestiques sont très traditionnels au début, bien que les Crawley soient de bons maîtres, et plus la série avance, plus ils se rapprochent.

C’est une série très émouvante, très prenante, que j’ai absolument adoré. Elle est peut-être un longue à démarrer, mais il y a tout un contexte à mettre en place, une flopée de personnages à présenter, donc c’est compréhensible, et cela ne m’a pas dérangée.

Je vous la conseille si vous aimez les séries historiques, qui ne débordent pas d’action, de morts et de sang (quoiqu’il y ait pas mal de morts : c’est une des guerres les plus meurtrières de notre histoire quand même). J’ai adoré voir les personnages entrer dans l’ère moderne, y faire face avec plus ou moins d’enthousiasme ! Qu’en avez-vous pensé ?

A bientôt, et bonnes lectures/séries !

downton abbey

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s