Film: Zootopie

Zootopie, des studios Disney

zootopie

Résumé : Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia ! Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …

Ce mardi, nous nous sommes fait, avec Meuhriel, du blog Lectrice assidue en devenir, un petit cinoche ! Notre choix s’est porté sur Zootopie, le petit nouveau des studios Disney ! Nous sommes toutes les deux dingues des dessins animés de Disney (à savoir que mon enfance se résume en trois noms : Le Roi Lion, La Belle et la Bête et Bambi). Nous étions très curieuses et enthousiastes à propos de ce film, et nous n’avons pas été déçues !

C’est un dessin animé drôle, touchant, avec une multitude de clins d’œil (de Breaking Bad au Parrain, en passant par Shakira), et de sketchs à propos de la taille des animaux, très variée. Car il s’agit bien d’animaux ! Zootopie se situe dans un monde peuplé uniquement d’animaux, qui vivent à notre manière, et en harmonie, prédateurs et proies. On retrouve tout l’humour de Disney, la tendresse et les bons sentiments, que j’aime retrouver quand je regarde un dessin animé.

Mais plus que cela, Disney nous propose un film très ancré dans notre actualité, qui résonne tout particulièrement après les récents événements. Les animaux vivent en bonne intelligence… ou presque. Il reste un racisme quotidien, latent : les proies ne peuvent être dans la police, les renards sont sournois, les prédateurs sont au pouvoir,… L’héroïne, une lapine, Judy, rêve depuis son enfance d’être policière ; et sa volonté de fer lui permet de réussir. On a déjà un beau modèle pour les enfants ; elle se bat également pour que les animaux ne soient pas jugés pour leurs race, mais pour ce qu’ils sont, au fond d’eux.

Et le résonnement avec notre actualité tient à l’intrigue. Mais on va entrer dans le spoiler, hélas, je vais donc me taire !

Pour conclure, c’est un film qui m’a beaucoup touchée, qui m’a fait rire, qui m’a surpris (nous avons fait un bond avec Meuhriel à un moment… suivi d’un énorme fou rire!). Une petite critique ? Si j’ai adoré ce film, il ne fait partie de ceux qui sont, pour moi, absolument magiques, comme Le Roi Lion, La Belle et la Bête, ou plus récent, La Reine des Neiges ou Raiponce. C’est un autre genre ! Bref, allez le voir, c’est, une fois de plus, un excellent film de Disney !

A demain, pour une nouvelle chronique!

P.S: Une petite image d’un personnage qui m’a bien fait délirer! Cela peut être considéré comme un spoiler!!

ZOOTOPIA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s